Du local au lointain

Les actions de l’ong locale Amango sont à initiative libre. Cependant il y a dans la charte l’obligation de s’occuper également des solidarités envers le lointain géographique. Nous vivons une mondialisation de fait, due à l’incroyable capacité que nous avons aujourd’hui de nous déplacer et nous mettre en relation avec autrui, très vite et partout.

Mais cette mondialisation doit aussi être la sensibilisation mondialisée des êtres en souffrance où qu’ils soient. C’est un minimum d’humanisme bienveillant cependant pas toujours simple à mettre à sa propre conscience.  La pauvre famille sans abri autre qu’aléatoire, grelottant sous la pluie au Bengale (ou Bangladesh), sans provisions de bouche, effleure rarement notre sensibilité. Pourtant nous savons et avons de grands moyens comparés aux leurs. Donc sans barguigner notre devoir est d’agir sans se poser de questions préalables de faisabilité.

Les êtres de l’élan AMA ignorant qu’une chose est impossible,  la rendent possible car le pouvoir d’agir ajouté aux savoir-faire exige le devoir de réalisations. Ainsi les journées de chacun sont plus belles et la joie de tous fait des miracles d’accomplissement.